Blog Joomla!

La petite histoire du CMS Joomla!

Index de l'article

Joomla! 1.0

Vers la fin d'août, parmi tous les noms mis sur la table par l'équipe centrale, Joomla! qui est une adaptation du mot swahili "jumla" signifiant "tous ensemble" ou "dans son ensemble" semble l'emporter. Le 18 août 2005, Andrew Eddie fait un appel à la communauté pour proposer d'autres noms et l'équipe de base indique qu'elle prendra la décision finale ; elle conserve finalement le nom Joomla! après consultation d'une équipe extérieure de spécialistes du marketing. La majorité de l'ancienne communauté Mambo migre vers les nouveaux appartements d'Open Source Matters. Vers la fin septembre, Open Source Matters Inc. devient une société à but non lucratif dûment constituée et enregistrée à New York.

Dans les deux semaines suivant l'annonce d'Eddie, des équipes sont réorganisée et les membres de la communauté continuent d'arriver. Le Software Freedom Law Center continue d'assister juridiquement le projet et l'équipe. Le site Joomla.org est lancé le 1er septembre.

logo Joomla!La version 1.0 de Joomla! sort très vite, le 16 septembre. Du dire même de ces propres développeurs Joomla! n'est qu'un "rhabillage" de Mambo 4.5.2.3 ; les codes sont quasiment identiques et les extensions développées jusqu'alors pour Mambo fonctionnent avec Joomla! L'équipe de développement abandonne la version 4.5.3 en dévelopement.

Le 7 septembre 2005, l'équipe en appelle de nouveau à la communauté pour dessiner puis choisir un nouveau logo. Les résultats du vote sont communiqués le 22 septembre 2005. Ce logo est composé de quatre "J" de couleurs orange, rouge, bleue et verte et orientés à 45° et dessiner par Alan Urquhart.

Autour de Mambo se forme une nouvelle équipe de développement avec Martin Brampton comme leader de l'équipe de développement et Miro transfère enfin tous les droits du copyright de Mambo à la Fondation (pour enfin en finir avec les confusions ?).

La communauté francophone opte en totalité pour Joomla!. Mamboportail.net, Mambofrance.org et Mambofacile.com deviennent respectivement Joomlaportail.net, Joomlafrance.com et Joomlafacile.com. Sur le forum officiel, la section francophone s'enrichit de 3 sous-forums autour d'Infograf768  dés la fin du mois de septembre.

Au mois de novembre, la Fondation sort Mambo 4.5.3, en fait, il s'agit plutôt d'une release de maintenance de la version 4.5.2 comme comme Joomla! 1.0 et les version de Mambo qui suivront jusqu'à la version 4.5.6 qui sera la dernière de la version 4.5 en février 2007. En juillet, les sites de la Fondation Mambo deviennent indépendants (Pour en finir une fois pour toute avec la confusion ?).

Le 13 décembre 2005, le site Joomla.fr (écrivez Joomla!fr) voit le jour. Ce site se destine à proposer un portail d'entrée dans le monde du CMS Joomla! regroupant tous les liens utiles aux francophones. Sous la bannière Joomla!fr, Joomlafacile.com et Joomlafrance.org se regroupent tout en gardant leur propre ligne éditoriale pour centraliser les ressources francophones. Pour la petite histoire, le nom de domaine .fr a été offert par la société Celeonet.fr hébergeant Joomlafrance.org à son administrateur, Lexel. Joomlaportail.net disparait à l'été 2006.

logo MamboLa version 4.6 de Mambo est lancée septembre 2006. Miro n'existe plus (Miro demande le dé-enregistrement de la compagnie le 4 janvier 2006. RiceStudio supporte désormais Jango) et Peter Lamont est démis de ses fonctions dans la Fondation.

L'équipe de Joomla! fait face aussi au gros temps.  Début 2006, Nicolas Steenhout et Jean-Marie Simonet quittent l'équipe centrale (ce dernier gardant des fonctions diverses dans le projet), puis en 2007 , Brian Teeman démissionne du Conseil d'administration d'Open Source Matters et quitte le projet en avril. Il est suivi un peu plus tard par Mitch Pirtle et Arno Zijlstra, qui quittent l'équipe principale en juillet. Ce mois voit aussi Andrew Eddie, qui avait  emmené l'équipe de développement de Mambo vers Joomla!, démissionner du projet. Il continue cependant à contribuer au projet de l'intérieur dans le groupe de développement et a, depuis, rejoint l'équipe centrale.