Dim

14

Sep

La petite histoire du CMS Joomla! PDF Imprimer Envoyer
( 26 - évaluation des visiteurs )
Écrit par Jérôme Bussière   
Index de l'article
La petite histoire du CMS Joomla!
Les début de Mambo Open Source
Mambo 4.5.x
La Core Team claque la porte.
Joomla! 1.5 et Mambo 4.6
Toutes les pages

Aujourd'hui plus personne ne remet en cause le succès de Joomla!. Certains affirment même qu'il est aujourd'hui le CMS le plus utilisé au monde. Pourtant, il y a quelques années, alors que j'ai découvert Mambo 4.0 - sur le défunt et néanmoins excellent site Boomtchak.net - peu de gens connaissaient alors ce CMS ,qui présentait déjà des ébauches des fonctions qui font le succès de Joomla! aujourd'hui , alors que régnaient en maître PhpNuke et autres PostNuke.

J'ai voulu ici compiler les fragments d'articles éparpillés sur le Net, la plupart en anglais, relatant l'histoire et l'évolution de Joomla! depuis 2000 jusqu'à aujourd'hui et relater, en parallèle, quelques faits de la communautés francophone à l'occasion de l'anniversaire de la sortie de Joomla! 1.0 le 16 septembre 2005 quelques semaines après le "spork"1 de Mambo.

Je tiens à remercier tout particulièrement Jean-Marie Simonet pour sa contribution à cet article et la communication personnelle d'éléments ayant permis la rédaction de cet article.

A l'origine...

En 2000, la société australienne Miro Construct Pty Ltd, dirigée par le PDG Peter Lamont, un ancien cadre publicitaire, commence le développement d'un logiciel au nom de Mambo pour le développement de site commerciaux.Mambo Site Server Il s'agit d'un logiciel de gestion de contenu pour l'Internet, ou content management system (CMS), sous licence propriétaire. L'année suivante, la société choisi une politique de double licence en développant Mambo Site Server sous licence GPL en avril 2001. Un mois plus tard, le nom de domaine mamboserver.com est réservé. Jusqu'au milieu de l'année 2002, la société Miro est le seul développeur de Mambo apportant les corrections de bugs et réalisant les patchs de sécurité, mais elle ne n'enrichit pas vraiment le code et n'ajoute que peu de fonctions. Miro développe alors deux versions Mambo Site Server et Mambo 2002 sous licence commerciale.

Mambo Open Source

Avec la version 3.0, Mambo Site Server devient Mambo Open Source aussi connu sous le nom de MOS. Vers la fin de 2002, Robert Castley entre en contact Miro. Il devine le grand potentiel de l'application. Il est  finalement nommé directeur du projet. Robert Castley continue le développement de Mambo Open Source à l'aide d'une petite équipe de développeurs. Mambo 4.0 sort avant la fin de cette année là.

Au début de 2003, Miro remet entièrement la responsabilité du code à l'équipe de développement de MOS. Miro se concentre sur ses produits commerciaux et Mambo Open Source trace peu à peu sa voie sous la direction de de Robert Castley. Miro sort Mambo CMS, un logiciel commercial sous licence propriétaire. Miro précise que Mambo CMS ne contient aucun code produit après la libération ; d'ailleur les deux versions ne sont  pas compatibles de Mambo Open Source. [NDLR : on parle de "libération" lorsque le développeur d'un logiciel passe d'une licence propriétaire à une licence libre.]

Miro Construct Pty Ltd est mise volontairement en liquidation en février 2003. Miro International Pty Ltd est fondée. Le code source de Mambo Open Source affiche toujours la mention copyright 2000 - 2003 Miro Construct Pty Ltd.

Mamboportail.net, le premier site francophone sur Mambo, autour duquel se constitue la première communauté francophone, voit le jour en août 2003. Le site est administré par deux compères , Fabrice Fetsch (alias Ffab) et et Vincent Rabère (alias Benxico), avec les encouragements de Michelle Bisson, alors membre de la Core Team de Mambo Open Source.



 
RocketTheme Joomla Templates